[Edito] Mai 2013

Ça y est, c’est la fin ? Non, plutôt une fin. Car après un an de loyaux services, 8 éditions, plus de 20 000 feuilles A3 (!) bravement distribuées, été comme hiver, et un lectorat toujours plus enthousiaste, la Mouette est plus forte que jamais ! Tel un phœnix, elle reviendra planer sur Berthelot dès septembre à coup sûr. Nous pouvons être fier d’elle, et remercier chaleureusement l’équipe du journal qui a tenu la barre par vents et marées, l’administration qui fournit le papier que vous tenez entre les doigts et passe outre les changements de programme impromptus, vous lecteurs sans qui cette aventure n’aurait pas de sens, et qui décidez d’ailleurs parfois de la rejoindre. Mais si je dérobe aujourd’hui cet édito à son habituelle génitrice, ce n’est que pour mieux lui adresser un immense bravo, elle pour qui ce mensuel représente tant, qui entretient une relation passionnelle avec lui et sans qui, quoi qu’on ait pu en dire, il ne serait pas le même. Inès, la Mouette te remercie du fond de son petit cœur d’oiseau.

GG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s