L’Aube Dorée, ou la résurrection du national-socialisme

« – Je pense que le monde entier devrait avoir un problème avec la race Juive. Ils ont commis les pires atrocités de l’Histoire. »

On pourrait croire cette phrase sortie d’une autre époque. Elle pourrait être signée d’un Hitler ou d’un Goebbels. Mais non : elle fut prononcée par Ourania Michaloliakos, le 17 avril 2013.

Ourania, c’est la fille de Nikolaos. Nikolaos, c’est le fondateur de l’Aube Dorée. Et l’Aube Dorée, c’est le parti nazi de Grèce, 5e plus grand groupe politique du pays.

Fondé en 1992, il ne fut qu’un groupuscule fasciste durant presque vingt ans. Mais, depuis 2009, il connaît une percée inattendue : la crise de la dette touche le pays et son économie est totalement laminée: en 2012, le PIB a baissé de 6.4% par rapport à l’année précédente, près d’un homme sur trois est au chômage. Certaines personnes âgées n’ont qu’une retraite de 300 euros par mois pour (sur)vivre, 20% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Perdus face à la puissance de cette crise, les Grecs ne comprennent pas, et certains se tournent vers les extrêmes…

Un parti ouvertement néo-nazi

Pour conquérir l’opinion, l’Aube Dorée utilise une stratégie qui ressemble furieusement à celle du NSDAP au début des années 30 : distributions de nourriture pour les Grecs de souche, accompagnement de personnes âgées, ronde dans les quartiers sensibles et, bien sur, intimidations sur les traîtres : lynchage d’immigrés, escadrons d’autodéfense pour chasser les militants des autres partis… Dans son discours, l’Aube Dorée rejette la responsabilité de la crise sur les voleurs et corrompus qui dirigent la Grèce, sur les Albanais, Arabes, Noirs et autres étrangers qui polluent notre sol.  Une technique qui plait : de 0.2% des voix en 2004 avant la crise, le parti est passé à 7% aux législatives de 2012, obtenant 18 sièges au Parlement Hellénique, et des places au conseil municipal d’Athènes. Au passage, lors de son arrivée à l’Assemblée, Michaloliakos arbore toujours le salut nazi : il s’agit d’un geste que faisaient les anciens Grecs et que les fascistes ont repris. On raconte même que sa femme aurait une bague en forme de croix gammée au doigt.

 Si les membres de l’Aube Dorée ne se revendiquent pas directement du nazisme « parce qu’ils ne sont pas allemands », ils jugent quand même que Hitler était un « chic type, grand visionnaire de l’Europe et figure historique majeure du XXe siècle». Et si le parti préfère stigmatiser les immigrés plutôt que les Juifs comme responsables des maux de la Grèce, son opinion sur le judaïsme est bien arrêtée : « Nous sommes prêts à ouvrir les fours, clame un militant dans une vidéo, nous ferons [avec la cendre] des savons pour laver les voitures et les trottoirs, on fabriquera des abats-jours avec leur peau ».

 Des assassinats politiques ?

Heureusement, le parti ne se fait pas que des sympathisants avec ses discours, et de nombreuses voix s’élèvent contre la montée de Nikolaos Michaloliakos. D’ailleurs, ce dernier n’apprécie pas vraiment les critiques à son égard : le 18 septembre dernier, Pavlos Fyssas, un rappeur antifasciste athénien, a été assassiné par un militant de l’Aube. Des milliers de Grecs sont descendus dans la rue par indignation. L’enquête a fait apparaître une véritable hiérarchie du crime au sein du parti, où les ordres de lynchages voire d’exécution sont donnés au plus haut niveau. Plusieurs meurtres auraient ainsi été commis pour des raisons politiques. Michaloliakos dément, dénonçant une exploitation de l’affaire par ses adversaires : trop tard, il est arrêté avec quatre autres députés.

Est-ce la fin de l’Aube Dorée ? Probablement pas : le mouvement n’ayant pas été interdit, il continuera à militer. Même privé de sa tête, ce groupe reste un danger. Et personne ne sait si le leader sera condamné. De plus, depuis un an, le parti a encore gagné en popularité : certains sondages récents lui donnent 15% des voix, ce qui en fait la troisième force politique de Grèce.

Va-t-on vers une renaissance du national-socialisme en Europe ? Affaire à suivre.

 PL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s