L’essentiel de 2013

Chère Mouette …
C’est en bonne et due forme que ce mardi 31 décembre nous avons enterré la hache de guerre. Cette année 2013 se termine enfin. Mais quel est le bilan de cette année ? Fusse t-elle bonne ou mauvaise ? Comment le monde a vécu ces derniers 365 jours ?
 De la ré-investiture d’Obama au décès de Nelson Mandela, en passant par la loi du mariage pour tous, l’investiture du pape François, les accusations envers la mouette qui serai trop de gauche la crise diplomatique syrienne ou la révolte des bonnets rouges, l’actualité fut riche et variée.

Le 11 janvier, notre bon président « normal » annonce un intervention militaire au Mali à la demande des autorités maliennes et sous le cadre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies. Au plus fort des combats, 4 500 soldats ont été engagés. La France déplore sept tués et 20 blessés au combat.

 

Après sa réélection le 6 novembre 2012, Barack Obama est officiellement réinvesti, prêtant serment à la Maison-Blanche le 20 janvier puis au pied du Capitole le 21 janvier. Cette investiture suscite moins d’enthousiasme qu’en 2008. Si la charge symbolique est évidemment moindre, c’est surtout la prise de conscience qui est celle qu’il ne sera pas le fossoyeur de l’empire américain annoncé cinq années plus tôt qui provoque un pragmatisme plus ample.  Barack Obama n’est pas un doctrinaire, pas plus en politique étrangère qu’en politique intérieure. Il mène une politique prudente et réaliste, soucieuse de restaurer l’image des États-Unis dans le monde. L’élection de Barack Obama a marqué l’installation à la Maison Blanche du président le plus cosmopolite de l’histoire des États-Unis. Cela se mesure à plusieurs aspects de sa personnalité, qu’il a lui-même soulignés dans son autobiographie, Les Rêves de mon père.

 

Les 7 et 8 février le scandale de la viande de cheval éclate avec la mise en cause de Findus. Il déclenche de multiples rebondissements tout au long de l’année à l’échelle européenne. « Mais qu’est ce qu’on s’en fiche ! » on en mange depuis des années et personne n’en est mort après tout. Une viande plus honteuse qu’impure ? Le scandale des lasagnes au cheval est l’occasion de réfléchir sur les origines d’un tabou – qui a résisté aux recommandations des médecins. Plusieurs millions de consommateurs européens ont mangé pendant plus de six mois des lasagnes à la viande chevaline. C’est en tout cas ce qu’estiment les services des fraudes européens. Or, aucune plainte n’a été formulée par ces adeptes des plats surgelés, qui n’ont visiblement pas constaté la moindre différence avec leur recette habituelle. À la base des fameuses barquettes de Findus : un « minerai de viande astucieusement concocté selon un énigmatique pourcentage de viande chevaline ». Bien entendu, cette recette iconoclaste n’a provoqué ni maladie, ni – encore moins – décès. D’un point de vue purement nutritionnel, les consommateurs de la nouvelle variante de lasagnes ont même plutôt été gagnants.

 

Le 5 mars est annoncée la mort d’Hugo Chavèz, qui a sans conteste incarné le populisme d’Amérique latine. Retour sur sa politique, qui a divisé en Occident les observateurs. Hugo Chávez s’est éteint des suites d’un cancer le 5 mars 2013. Réélu en octobre 2012 avec plus de 54% des suffrages, il aura présidé la République bolivarienne du Vénézuela pendant quatorze ans. Suite à l’annonce de son décès, des millions de Vénézuéliens ont gagné les rues de Caracas, encerclant l’hôpital où il était soigné d’une sarabande de cierges. Alors qu’un continent entier pleure sa disparition – l’Argentine, la Bolivie, l’Equateur et Cuba annonçant plusieurs jours de deuil national en hommage à sa mémoire – en France, seul le Parti de Gauche s’est ému de cette disparition. Ragemag a donc voulu s’entretenir avec Raquel Garrido.

 

Investiture du pape François: Suite à la renonciation de Benoit XVI le 11 février, l’Argentin Jorge Mario Bergoglio est élu le 13 mars. De nombreux espoirs sont placés envers ce pape résolument progressiste. Mais il n’est pas nouveau que l’on convienne d’un tel enjeu sur le nouveau pape. Une fumée blanche s’est échappée ce mercredi soir de la cheminée de la Chapelle Sixtine, annonçant l’élection du nouveau pape qui succèdera à Benoît XVI après sa démission historique  le 28 février. Le conclave a élu l’Argentin Jorge Mario Bergoglio, 76 ans, qui ne faisait pas partie des favoris. Il prendra le nom de François Ier. Il s’agit du premier pape des Amériques et du premier Jésuite à devenir pape. Archevêque de Buenos Aires depuis 1998, il avait déjà été un « papable » crédible lors du précédent conclave en 2005. Mais son élection lors de celui-ci est une surprise.

L’ancienne Première ministre britannique Margaret Thatcher est décédée lundi 8 avril à Londres à l’âge de 87 ans d’une attaque, a annoncé son porte-parole : «C’est avec une grande tristesse que Mark et Carol Thatcher annoncent que leur mère, la baronne Thatcher, est morte paisiblement ce matin, à la suite d’une attaque», a déclaré lord Tim Bell. Les réactions provoquées par l’annonce du décès de Margaret Thatcher s’avèrent contrastées. Si la majorité des chefs d’Etat rendent hommage à une femme qui aura marqué l’Histoire de son pays, certains britanniques célèbrent la mort de la dame de fer. La formule de The Economist « adorez-la ou haïssez-la » n’a jamais été aussi véridique. «Modèle» pour les uns, néolibérale «sans états d’âme» pour les autres… Comme attendu, les réactions de la classe politique française au décès de l’ancien Premier ministre conservateur Margaret Thatcher sont contrastées. Sans surprise, la droite rend un vibrant hommage à cette «Dame de Fer» qui a (re)modelé le Royaume-Uni avec « un libéralisme économique intransigeant et rétabli le prestige international de son pays ». La gauche se montre évidemment plus réservée. Voire très tranchée, à lire sur Twitter le coprésident du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon qui prédit «l’enfer» à l’ex-chef du gouvernement britannique :

« Thatcher va découvrir va découvrir en enfer ce qu’elle a fait aux mineurs ».

 

Le mariage entre deux personnes du même sexe est autorisé en France par la loi n°2013-404 du 17 mai. Cette dernière aura fait l’objet de débats importants tout au long de l’année et aura connu une opposition très forte en France, plus que dans d’autres pays européens. Avec le vote des députés mardi, la France devient le 14e pays du monde à ouvrir le mariage aux couples homosexuels. La fin d’un débat interminable qui a viré au psychodrame national, et semble remettre le mot liberté sous notre drapeau. Frigide Barjot n’a pas semé que la confusion dans son « combat », mais a aussi favorisé des violences gratuites envers des couples de même sexe.

 

En un week-end, le bonnet rouge est devenu le symbole de la contestation contre l’écotaxe : près d’un millier d’agriculteurs arboraient le même couvre-chef lors d’une manifestation dans le Finistère, offert par la société Armor Lux en soutien au mouvement. L’objet a une histoire : un bras de fer entre le gouvernement et les Bretons à propos de l’écotaxe qui prend une tournure résolument contestataire. Manifestant leurs mécontentement, les seconds arborent alors fièrement le bonnet rouge, symbole de la révolte bretonne de 1675, rébellions alors dressées contre… une taxe, celle du papier timbré.

 

Le 6 décembre, le président de la République africaine annonce le décès de Nelson Mandela à 95 ans, ce qui entraine un véritable émoi international.

 

Bien qu’il soit difficile de discerner une tendance sur le nombre de personnes tuées dans les catastrophes naturelles, on constate une augmentation du nombre d’évènements et de personnes affectées par les catastrophes dans les dernières décennies. On pourrait croiser cette dernière évolution avec la démographie mondiale et l’urbanisation galopantes et l’augmentation significative des températures depuis 1980. Cinq jours après son passage, le typhon géant Haiyan pourrait se révéler moins meurtrier que prévu aux Philippines. Alors que les autorités locales et l’ONU évoquaient jusqu’à présent 10 000 victimes dans l’ensemble du pays, le nombre de morts serait bien moins important.

Le président philippin, Benigno Aquino, a déclaré à CNN que le nombre de morts pourrait se situer  entre 2 000 et 2 500. Selon les autorités gouvernementales il s’élève officiellement à plus ou moins 2000 victimes 2 600 blessés et 582 000 déplacés. Après le passage de l’un des plus puissants typhons à avoir jamais touché terre, accompagné par des vents dépassant les 300 km/h et des vagues de plus de 5 mètres, près de 11 millions d’habitants, soit plus de 10 % de la population du pays, ont été affectés par cette catastrophe.

 

Les chiffres du chômage au mois de novembre sont tombés jeudi 26 décembre à 18 heures, comme prévu. Et avec eux, la réponse à la question-clé: l’essai d’octobre sera-t-il transformé? La réponse est non. Un fâcheux contretemps pour François Hollande et le gouvernement qui martèlent depuis plus d’un an leur engagement à faire refluer le chômage à partir de la fin de l’année. Le nombre de demandeurs d’emploi sans activité, après une baisse en octobre, est effectivement reparti à la hausse en novembre avec 17.800 nouveaux inscrits, soit 3,29 millions au total, un niveau proche du record historique. Entre nous qui est surpris de ce qu’il se passe ?

Pour conclure sur cette année 2013 j’aimerais rendre hommage à un grand homme qui nous a quitté le 27 février 2013, Stéphane Hessel, qui a su faire valoir l’humanité et la tolérance toute sa vie.

Bash

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s