Science-Fiction : le voyage dans le temps

Vous venez de rater le bus. Pendant qu’il s’éloigne, votre baladeur entonne rageusement le dernier album de Muse. Unsustainable! Quelle ironie, le refrain n’est autre que la seconde loi (The second law) de thermodynamique dans la langue de Shakespeare… Ce qui vient de se passer est-il irréversible? Surtout peut-on remonter dans le temps ?

Vous vous dirigez vers la gare RER la plus proche. Il ne vous reste plus qu’à trouver un moyen de transport suffisamment rapide pour compenser votre retard. Malheureusement, le train n’arrive pas alors qu’il est déjà 7h58. Si seulement vous pouviez aller aussi vite que la lumière… Or, vous le savez depuis longtemps, cela est impossible: plus la vitesse augmente plus il est difficile d’accélérer. L’énergie à fournir pour espérer dépasser les photons est infinie…

Pendant que vous regardez inquiet votre montre, une voix résonne intérieurement. La célérité de la lumière dans le vide est constante et finie. Quand on aperçoit une étoile la nuit, sa lumière a pris un tel temps à nous parvenir qu’elle est peut-être déjà morte !

Les portes du wagon se referment derrière vos pas laissant un de vos amis sur le quai. Le train atteint sa vitesse de croisière, vous allumez votre portable. Pour votre ami, la distance parcourue par la lumière de votre téléphone pour une même durée n’est pas la même que pour vous.

Vous venez d’être témoin d’un phénomène qui défie le bon sens. La vitesse c’est la durée prise pour parcourir une distance. Dans votre cas, on considère celle de la lumière qui est… Constante! Si les distances ne correspondent pas alors nécessairement, les durées sont différentes pour respecter ce principe. Conclusion, selon votre vitesse le temps s’écoule différemment! Une conséquence prédite par la relativité restreinte d’Einstein qui donne le vertige.

Vous passez devant un kiosque faisant de la pub pour le dernier numéro de la Recherche sur Stephen Hawking. C’est un physicien contemporain auteur de Brève histoire du temps et de Georges et les secrets de l’univers.  Il est notamment célèbre pour avoir travaillé sur les trous noirs et le voyage dans le temps. On lui doit la conjecture de protection chronologique. Imaginez que vous puissiez remonter dans le temps. Malheureusement, vous tuez votre grand-mère. On est face à une catastrophe chronologique (et morale)!  Ainsi, le voyage dans le passé serait impossible pour maintenir la cohérence historique de notre univers. Vous êtes déçu ? Rassurez-vous.

Laissez tomber une pièce. Imaginez qu’il existe un univers où la pièce tombe face et un où elle tombe pile. Un univers où vous tuez votre grand-mère et un autre où elle survit.  Prenez un arbre immense, où chaque branche représente un événement probable donc un univers. Si une branche n’est pas « normale »  rien n’empêche les autres de continuer à croître, à se ramifier comme auparavant, de manière indépendante. Cette analogie arboricole désigne la théorie des multivers. Elle satisfait la conjecture de protection chronologique puisque la cohérence historique est conservée dans les autres univers non perturbés. Elle laisse la question ouverte sur la possibilité d’un voyage vers le passé.

Pour clore le débat, il existerait des raccourcis entre différentes parties de l’univers, des trous de vers, des sortes de tunnels. En admettant qu’il soit possible de les emprunter, on irait plus vite que la lumière pour aller d’un endroit à un autre…  Absence de preuve n’est pas preuve d’absence. Le voyage vers le passé demeure un rêve. Qu’en est-il du voyage vers le futur?

Suite à ce qui c’était passé dans le RER, nous avons conclu que le temps s’écoulait différemment selon la vitesse. Le temps n’est pas une grandeur absolue mais relative.

Si pour deux individus le temps ne s’écoule pas de la même manière quel élément de réponse cela nous apporte-t-il?

Vous alliez plus vite que votre ami resté sur le quai. Le temps s’écoulait moins vite pour vous que pour lui. Malgré tout, vos vitesses respectives étant ridicules face à celle de la lumière, l’effet de cette désynchronisation pouvait être considérée comme nulel. Changeons les ordres de grandeur! Vous partez pour un long voyage dans un vaisseau dont la vitesse est proche de celle de la lumière alors que votre ami reste sur Terre. A votre retour,  votre ami sera visiblement plus vieux et vous serez resté bien plus jeune que lui. Vous aurez voyagé dans le futur. Cette expérience de pensée s’appelle le paradoxe de jumeaux (deux jumeaux c’est plus parlant mais encore moins vraisemblable).

Et les trous noirs alors ? Ils ont une masse phénoménale. Selon la relativité générale, le temps passe d’autant moins vite que la masse est importante dans votre voisinage. D’où la recette suivante pour voyager dans le futur.  Garez votre fusée en bordure. Attendez un moment, le temps passe moins vite où vous êtes qu’à l’extérieur du trou noir. Sortez de l’horizon du trou noir. Comparez l’heure et la date de votre horloge embarquée à celle restée sur Terre !

Rien n’interdit le voyage vers le futur mais tout est relatif… Il ne reste plus qu’à construire de tels vaisseaux…

Les seuls mots de relativité générale et restreinte ainsi que le nom d’Einstein donnent un pouvoir d’attraction immense. La relativité du temps bouleverse notre vision du monde et fait resurgir le vieux rêve du voyage dans le temps.  Il est important de conserver à l’esprit que ces théories n’ont pas été forgées uniquement pour répondre à cette question. En s’en servant, on a notamment retracé l’histoire de l’univers jusqu’à -13,7 milliards d’années, n’est-ce pas une véritable aventure temporelle? Les théories en rapport sont d’une complexité monstrueuse et ne peuvent en aucun cas être réduites à un article. Mais, à la présente lecture, que pensez de cette proposition? Des équations apparemment froides peuvent être source d’enthousiasme.

AV

Livres sur le sujet :
Brève histoire du temps, Stephen Hawking
Les tactiques de chronos, Etienne Klein
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s