L’hypocrisie

Le 7 janvier 2015, la liberté d’expression était mutilée. Certains étaient « Charlie », d’autres non : peu le sont encore. Dans le viseur de Daesh, ceux qui écrivent, ceux qui dessinent, ceux qui s’expriment et scandent leurs libertés par le biais d’une plume ou d’un pinceau.

La nuit du 13 novembre 2015, des bars et une salle de concert avaient été décimés, assassinat symbolique de la jeunesse parisienne, celle qui sort, celle qui ose, celle qui vit.

Ce 12 juin, la tyrannie islamiste atteint de nouveau une communauté qui m’anime, les LGBTQ+. Encore une fois, le monde s’émeut, affiche de beaux drapeaux sur sa photo de profil facebook, colore ses monuments (comme à l’ouverture de l’Euro) et rend « hommage » à la cinquantaine de morts dans l’attentat de la boîte de nuit gay « le Pulse » à Orlando.

S’en suivent tant de messages lamentables teintés d’une hypocrisie dégradante ! Ne nous leurrons pas, les politiques qui d’habitude ignorent la communauté gay n’agissent aujourd’hui que dans un intérêt de communication, prêts à tout pour entretenir leur image.

Merci au comité de « la Manif pour tous » qui se vautre dans un tweet, humiliant sa propre action homophobe et transophobe.

Alors qu’un mois plus tôt, le mouvement jugeait la trans-sexualité comme un « grand n’importe quoi ».

Merci à Christine Boutin pour son soutient irrémédiablement nécessaire, surtout venant d’une femme réputée pour son intolérance,

Merci à Robert Ménard pour son témoignage compatissant,

Compassion pour les LGBTQ+ à laquelle il nous a d’ailleurs habitués.

Merci toujours à lui de faire la promotion de la haine, et de hisser à la célébrité le commanditaire de ces attentats (tweet que je ne retranscrirai pas).

Merci aussi à François Hollande qui a su nous montrer sa compréhension des LGBTQ+ en considérant l’orientation sexuelle comme un choix, dans un tweet qu’il a vite retiré.

Tweet François Hollande

Belle stratégie de ce fou sur l’échiquier géopolitique, qui renverse les communautés et les personnalités politiques, provoquant peur et haine ! La communauté LGBTQ+ est meurtrie, mais pas par ces attentats : elle l’a toujours été par une société profondément ancrée dans l’intolérance, car les mentalités s’échouent dans une bassesse et une étroitesse d’esprit flagrante, et que de tels événements n’en sont que le reflet. N’oubliez pas que, comme toutes les discriminations, l’homophobie tue. Nous tuons tous ceux qui nous entourent à cause d’un monde guidé par un égocentrisme fanatique.

Mais, non. Je refuse de m’écrouler et de me demander « à quand mon tour ? », car voilà leur stratégie, voilà leur jeu, voilà leur plaisir sadique et macabre ; car le plus grand des mépris est de continuer à vivre, de continuer à sortir, de continuer ce qu’ils jugent n’être que décadence, de continuer à chanter, à danser, à boire, à fumer, de continuer à critiquer, à s’exprimer, à s’engueuler, de continuer à s’embrasser, à baiser, de continuer à espérer, à croire, à rêver. Ils veulent de l’attention, nous sommes contraints de leur en offrir, mais ne créons pas la psychose qu’ils espèrent, méprisons-les.

Refusons la récupération politique et battons-nous pour nos Libertés, face aux mouvements extrémistes, qu’ils soient islamistes ou nationalistes. Au-delà de ce que l’on cherche à nous faire croire, nous sommes tous dans un même combat, dans une même lutte ! « Diviser pour mieux régner », certains l’ont bien compris, il est donc enfin temps d’affirmer notre unité face à ceux qui prônent la haine.

Alexis Leclerc Dalmet – La Mouette Bâillonnée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s