Chrétiens d’orient : surtout si vous êtes païens

La Mouette s’est rendue à la première grande exposition sur les chrétiens d’Orient réalisée en Europe à l’Institut du Monde Arabe. , elle revêt d’autant plus un caractère politique qu’elle a été décidée en octobre 2016 à l’occasion de la tenue de la conférence internationale sur la protection des minorités.

 

En entrant dans l’exposition, une animation nous détaille les débuts du christianisme : né à Jérusalem, il s’est rapidement diffusé à tout le Proche-Orient : en Égypte et dans les actuels Liban, Syrie, Jordanie et Irak. Bien réalisée, nous étions déçues qu’elle soit la seule de l’exposition, finalement assez classique sur la forme. Optant pour une approche chronologique, l’exposition souligne la place singulière de cette religion au Moyen Orient : de l’installation du christianisme comme religion d’État par l’Empire Romain aux  conciles fondateurs, conquête musulmane, essor des missions catholiques et protestantes, apport des chrétiens à la Nahda (renaissance arabe), renouveau des XXe et XXIe siècles.

Le parcours présente également bien la diversité et la vitalité du christianisme avec ses Églises copte, grecque, assyro-chaldéenne, syriaque, arménienne, maronite, latine et protestante. Elle explique par exemple aux néophytes la question de la nature de Jésus (humaine ou divine ?) qui a divisé les chrétiens.

Le parcours est jalonné d’œuvres patrimoniales majeures, prêtées pour l’occasion par les communautés elles-mêmes. Entre autres merveilles, les Évangiles de Rabula, un célèbre manuscrit enluminé syriaque du VIe siècle, et les premiers dessins chrétiens connus au monde, de Doura-Europos en Syrie, datant du IIIe siècle.

 

L’accent est également mis sur la vitalité actuelle des communautés chrétiennes du monde arabe, troublée par l’actualité récente via des séries de photographies.  On regrettera cependant la faible place occupée par les chrétiens d’orient contemporains (à peine une salle) qui nous laisse sur notre faim. La droite et l’extrême-droite sont-elles les seules à pouvoir s’indigner du sort des chrétiens d’orient ?

 

Si vous avez encore un peu de temps, la mouette ne saurait que vous conseiller de continuer avec l’exposition permanente (gratuite pour les moins de 26 ans), puis de finir votre escapade orientale par un thé à la menthe dans le café Maure (situé dans l’enceinte de  la grande mosquée de Paris).

 

Informations pratiques :

Lieu : Institut du Monde Arabe

Date : jusqu’au 14 janvier

Horaires de l’exposition : du mardi au vendredi de 10h à 18h et du samedi au dimanche de 10h à 19h

Prix : 6€ pour les moins de 26 ans (erratum dans le précédent numéro)

Accès : Métro Cardinal Lemoine (ligne 10) ou Jussieu (ligne 6)

 

Thalia Gueroult & Mariane Woodward

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s