Edito de Janvier

 

 

Il est 11h du matin, le réveil vient de vous arracher à la torpeur dans laquelle vous étiez plongée l’année passée, c’est à dire quelques heures auparavant. Vous vous relevez, la langue pateuse et l’esprit confus, les kilos pris à Noël toujours dans les cuisses, l’année 2017 ne vous aura décidément pas réussie. C’est aux bords de votre lit que vous faîtes le bilan de cette année interminable. La lumière bleutée de votre téléphone vous rappelle à la réalité, les premiers messages de “Bonne année” à toutes les sauces possibles tombent, le sourire au lèvre par tant d’attention vous replongez dans une douce rêverie qui ne s’achève que par la lecture des premières informations de la soirée. Coma, accident mortels, voeux de Jean Marie Le Pen tout semble vous montrer que l’année 2018 sera aussi “riche” en malheurs que 2017. Pourtant inconsciemment vous vous surprenez à rêver d’un monde transformé dans lequel le débat pain au chocolat, chocolatine n’aurait plus sa place, dans lequel il vous arriverait d’arrêter de penser un seul instant au scolaire. Alors bien sur vous espérez secrètement que votre subconscient vous éclairera sur votre orientation post bac sans avoir à vous torturer l’esprit plus longtemps, que la Mouette papier sortira à temps chaque mois. Bref que tout soit aussi limpide et évident que lors de vos démonstrations prospectives en soirées (enfin juste avant la phase de semi coma éthylique). Hélas dans ses rares moments de brèves non-lucidité, il n’y a personne pour vous lancer un zoom arrière et vous permettre de rembobiner cet instant parfait où le futur s’inscrivait précisément au présent avant de redevenir soudainement si…imparfait.

Les plus audacieux d’entre nous, ou les plus hypocrites peut être, tenteront l’impossible pour sortir de ce cercle vicieux. A la manière des dix commandements, ils se fixeront une série d’objectifs inatteignables en lesquels ils ne croient même pas, simplement pour donner une teinte optimiste à cette nouvelle année.

Alors pour qu’au matin d’un 1 Janvier 2019 vous ne vous réveilliez pas le regard vide et l’esprit éteint, un seul mot d’ordre : sortez des sentiers battus !

Je ne vous parle pas de vous perdre au détour d’un couloir mal éclairé, mais bien de donner enfin à votre vie une direction autre que celle que le système scolaire vous voue. Partez à la découverte, voyager, découvrez le monde ou si les billets vous semblent hors de prix, faîtes voyager votre esprit, en bref : explorer de nouveaux horizons ! Enfin, pour les plus plus paresseux ou les plus honnêtes d’entre vous, laissez la Mouette vous emmener avec elle sur son dos et tel Nils Andersson (pas celui qui casse la caméra hein) effleurer le monde de vos yeux.

 

Benjamin, Responsable Web avec la contribution de PH

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s