TO PIERCE OR NOT TO PIERCE?

     L‘arrivée de la tant attendue saison estivale nous pousse irrémédiablement à réduire chaque parcelle de tissu sur notre peau. Le Crop-Top est un incontournable, que ce soit pour Coachella ou les bords de Seine bondés. Quelques unes d’entre vous sont peut-être tentées d’orner ce nombril à l’air d’un petit bijou qui scintillera de mille feux, aux yeux gourmands de vos potentielles conquêtes.

 

Mais lorsqu’on doit passer sous le bistouri, qu’en est-il ? Vous vous remémorez alors les dissuasions de vos chers parents : « ça va saigner », « puruler », « s’infecter », « se déchirer », se dé-sin-té-grer. Certes. Ce serait mentir que d’affirmer le risque 0, même lorsque l’on passe chez un « professionnel ». Il n’est pas rare de voir des salons esthétiques proposant le perçage et la pose de piercing, en plus de leur traitement capillaire.

 

C’est la première étape pour éviter le pire : bien choisir son perceur. Comment? Tout d’abord, regarder pour des salons aux alentours et se renseigner sur le net, sachant que certains ne sont même pas répertoriés. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à se rendre sur place sur le salon et interroger le personnel sur les procédures sanitaires en vigueur. Si leurs réponses s’avèrent satisfaisantes, imaginons que vous vous décidiez à laisser votre nombril entre leur pinces. Ne surtout pas fermer les yeux! Assurez-vous tout au long de la procédure que les outils sont désinfectés, stérilisés ou sortis de l’emballage pour d’autre. Après une dose de courage pour la piquouse et le bijou posé, impératif de passer de suite à la pharmacie faire ses emplettes.

 

Si le perceur ne vous donne pas de référence particulière concernant les produits à se procurer, votre pharmacien saura vous renseigner dans la plupart des cas (le combo Bétadine + Biseptine + Septéal est le plus courant).

 

Rentré à la maison, même une bonne pose ne fait pas tout : des soins réguliers sont nécessaires pour entretenir le piercing dans des conditions optimales. Même un jour de flemme où tout (semble) se porter pour le mieux, il est fortement déconseillé d’y faire impasse. Une infection est si vite arrivée !

 

Admettons que vous vous y exerciez en très bonne élève, mais que des complications se voient ou se ressentent. Pas de panique, la douleur du perçage peut encore se faire sentir quelques temps, l’histoire de 3/4 jours environ. Si des résidus de liquide transparent se font voir, ce n’est que la lymphe qui travaille. Ce liquide chargé en globules blancs cicatrice le piercing (cela reste pour le corps une blessure). Rien d’atroce donc, même si les écoulements n’ont rien de très glamour.

 

Attention cependant si des gonflements ou des chéloïdes (boules de chair s’accumulant parfois après cicatrisation) apparaissent, cela peut être le signe d’un piercing mal cicatrisé ou d’un bijou trop serré.

 

Par exemple, pour un piercing sur les zones cartilagineuses, un gonflement accompagné de douleurs aiguës peut se conclure par un traumatisme du cartilage, abîmé et embossé, fragilisant l’organe extérieur en entier s’il est question de l’oreille. Pire encore, cela multiplie les risques d’infection, d’où la nécessité d’avoir des soins draconiens pour prévenir l’apparition de pus.

 

Trêve d’horreur, le passage à l’acte reste avant-tout une question de bon sens et de préparation, comme toutes les premières fois ! Il faut savoir bien se protéger évidemment et entretenir les parties mutilées, car l’organisme peut réagir de façon très désagréable.

 

Avec ce petit guide, à vous ce petit anneau autour du quel se liera le fil passionnel d’un regard succinct, et qui peut-être se dénouera sur un coup de foudre, voire plus… !

Tanémitchi-Hadrien KOKUBUN

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s